Face à la crise sanitaire, elles et ils s’engagent pour la solidarité

Face à la crise sanitaire, elles et ils s’engagent pour la solidarité

L’entraide plutôt que l’isolement. Face à la crise sanitaire et au confinement, aux conséquences si difficiles pour les plus précaires, les actions de solidarité se multiplient heureusement, à l’échelle d’un immeuble, d’un quartier, d’un arrondissement.

Les militant·es de Décidons Paris y prennent leur part, à leur place, en s’engageant collectivement ou individuellement aux côtés des collectifs, des associations, de leurs voisin·es.

Simon, militant du 20e, s’est ainsi engagé dès les premiers jours aux côtés d’autres habitant·es de son arrondissement, dans un collectif informel, pour confectionner repas et masques pour les personnels de l’hôpital Tenon.

Jena du 19e a, elle, ressorti sa machine à coudre pour rejoindre les Couturières solidaires de France, un réseau de volontaires qui confectionne tous les jours des dizaines de masques pour les soignant·es ou les caissier·es. 

De son côté, c’est au sein des Brigades de solidarité populaire que Julien du 11e a souhaité manifester sa solidarité. Plusieurs fois par semaine, rendez-vous dans un restaurant associatif du 10e qui met à disposition sa cuisine pour y préparer des paniers repas, ensuite distribués par des équipes de maraudeurs. 

L’initiative a donné des idées : c’est dans ce même restaurant associatif que se retrouvent aussi des camarades du 19e pour cuisiner des repas qu’avec Anis, Sarah et d’autres, ils distribuent aux SDF du 19e. Leurs camarades du 10e ont prévu d’emboîter le pas dès les prochains jours.

Du côté du 12e, on collecte des produits de première nécessité, donnés ensuite aux associations : celle du 12e, samedi 2 mai, a été une telle réussite qu’une nouvelle est organisée

Le 18e emboîte le pas le vendredi 8 mai, les militant·es y organisent des collectes de produits de première nécessité au local de campagne à Jules-Joffrin et à celui de la députée Danièle Obono à La Chapelle.

Dans le 5e, c’est au cinéma La Clef, mobilisé contre sa fermeture, que la collecte se passe aux côtés des Brigades de solidarité populaire, d’Attac, tandis que dans le 14e, on participe à la collecte de matériel informatique pour les familles qui en sont dépourvues…

Nous pouvons toutes et tous aider : Décidons Paris appelle chacune et chacun de ses militants à s’engager, dans la mesure de leur possibilité et dans le respect des consignes sanitaires, en participant à une des très nombreuses initiatives de solidarité et à en imaginer de nouvelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *