Décidons Paris soutient la mobilisation contre le tout béton ! Place à l’écoconstruction !

Décidons Paris soutient la mobilisation contre le tout béton ! Place à l’écoconstruction !

Sur les quais de Seine, plusieurs dépôts et centrales à béton Cemex, Lafarge sont bloqués par les militant.e.s d’Extinction Rebellion. 

Après avoir signé l’appel lancé dans le JDD par l’association LESA et la députée France insoumise  Mathilde Panot, pour la défense d’une transition écologique dans le secteur du bâtiment, nous étions présent.e.s ce matin avec eux à cette action avec, Frédéric Viale tête de liste Décidons Paris pour le quinzième arrondissement et Danielle Simonnet, candidate à la mairie de Paris. 

Notre maison brûle et la mairie de Paris trahi ses engagements 

Le BTP représente 33% de nos émissions de gaz à effet de serre et le béton produit à lui seul 8% des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Par ailleurs, produire du béton nécessite d’extraire du sable, ressource naturelle finie qui est la plus consommée après l’eau, à raison de 15 milliards de tonne chaque année sur la planète !

Haropa Ports de Paris a renouvelé la concession de la centrale Lafarge Javel sur les quais de Seine pour 20 ans et la mairie de Paris a accordé un permis de construire pour implanter sur ce site de nouvelles cuves de stockage contenant des dizaines de milliers de litres de fioul et d’adjuvants dangereux et ainsi multiplier par deux sa capacité de production de béton. Il faut pourtant impérativement sortir du tout béton dans la construction !

Sur ce sable et ce béton, il y a du sang : celui des travailleurs surexploités du BTP, celui de la biodiversité et celui des victimes de Daech avec qui Lafarge a collaboré.

En conséquence, nous soutenons les militant.e.s d’Extinction Rebellion et demandons que l’on s’oriente de toute urgence vers l’éco-construction. Nous pourrions économiser 90 millions de tonnes équivalent carbone en dix ans et ainsi diminuer de 20% les émissions de gaz à effet de serre (GES) de la France rien qu’en changeant nos matériaux et systèmes constructifs

A Décidons Paris, nous proposons :

– La fermeture de la centrale à béton Lafarge et la réappropriation des bords de Seine pour les habitant.e.s et le vivant : végétalisation, défense du vivant.

– La sortie du tout béton dans la construction par la promotion de l’éco-construction et notamment l’utilisation comme alternatives du bois, de la terre crue et de la paille. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *