Drame de la rue de Trévise : exigeons vérité et justice

Drame de la rue de Trévise : exigeons vérité et justice

Un rapport d’experts publié par le procureur de Paris sur la terrible explosion survenue le 12 janvier dernier rue de Trévise, pointe des “manquements” des services de la voirie de la Ville de Paris et d’une entreprise mandatée par la Ville en 2016. D’après ce rapport, l’explosion serait due à un affaissement du trottoir, signalé aux services de la Ville et qui a entraîné deux réfections uniquement superficielles. Toujours d’après ce rapport « si la cause de l’affaissement du trottoir avait été recherchée et si sa réfection avait été correctement réalisée, cette explosion aurait pu être évitée ». 

M. Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’Anne Hidalgo, affirmait le 14 janvier dernier : « Ce qui s’est passé samedi est difficile à analyser pour le moment. Une enquête est en cours et devra dire où se situe la responsabilité. Est-ce que c’est sur le réseau horizontal qui est dans la rue ou est-ce que c’est dans le réseau de l’immeuble. Les premiers éléments laissent à penser que c’est plutôt sur le réseau de l’immeuble ». Pourquoi le premier adjoint a-t-il communiqué ces informations, qui semblent démenties par le procureur ?

M. Christophe Najdovski, l’adjoint responsable de la voirie n’a donné aucun éclaircissement sur le drame de la rue de Trévise alors que l’affaiblissement des sections territoriales et le recours de plus en plus fréquent à la sous-traitance concourent à la dégradation de la qualité des travaux.

Nous renouvelons notre solidarité avec les victimes et leurs proches, et demandons que toute la lumière soit faite sur les causes de ce drame, les responsabilités de la Ville de Paris et de la mairie du 9e arrondissement. Tous les éléments dont la Ville dispose, et disposait au moment et en amont des faits, doivent être immédiatement rendus publics. Nous demandons qu’une mission d’information ouverte au public soit mise en place. Nous demandons également qu’un relogement soit proposé à tous les riverains.

Notre devoir est de tout mettre en œuvre pour qu’un tel drame ne puisse pas se reproduire. Quatre personnes sont mortes, 66 ont été blessées. Nous leur devons, ainsi qu’à leurs proches, la vérité et la justice.

Danielle Simonnet, Conseillère de Paris, et Vikash Dhorasoo, ex-footballeur international,
Binôme candidat à la Mairie de Paris pour Décidons Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *