Hôtel-Dieu : Quand la Commission du Vieux Paris montre la lune, Hidalgo regarde le doigt

Hôtel-Dieu : Quand la Commission du Vieux Paris montre la lune, Hidalgo regarde le doigt

Le 21 novembre dernier, la Commission du Vieux Paris émettait un vœu très fort et remarqué concernant le projet de l’AP-HP, en lien avec la Ville de Paris, de cession d’un tiers de l’Hôtel-Dieu au privé. La réponse de la Maire de Paris à Martin Hirsch, telle que publiée aujourd’hui dans Le Monde, montre qu’elle n’entend rien changer de ce qui fait le scandale dans ce dossier, comme l’a bien relevé la Commission : la grande braderie à un promoteur privé d’un tiers du plus vieil hôpital de Paris, dans l’objectif d’y installer un restaurant gastronomique, des commerces et des start-ups.

En effet, quand la commission du Vieux Paris dénonce un projet qui, parce qu’il sacrifie l’hôpital aux intérêts spéculatifs des promoteurs, va conduire à “découper l’hôpital en deux entités indépendantes l’une de l’autre, ce qui est un non-sens”, et à construire de nouveaux bâtiments qui constitueront “massacre patrimonial” (sic), Hidalgo répond “oui, mais les nouveaux bâtiments seront en matériaux biosourcés”. Cette réponse n’est clairement pas à la hauteur. Comme lors de la braderie des Halles à Unibail, Mme Hidalgo essaie de dévier le débat sur le seul registre architectural, pour étouffer le débat sur le caractère spéculatif et contraire à l’intérêt général du projet.

Pourtant, en tant que Présidente du conseil de surveillance de l’APHP, la Maire de Paris aurait le pouvoir de faire arrêter ce projet, de s’opposer à ce massacre en règle de notre patrimoine collectif. Son adjointe à la Santé Anne Souyris aurait également pu s’y opposer, comme son adjoint au logement.

L’Hôtel-Dieu, hospitel historique doit garder cette vocation de santé, d’hospitalité, et non être bradé au profit de l’avidité des promoteurs.
Nous ferons tout pour bloquer ce projet néfaste : nous refuserons toute modification du Plan Local d’Urbanisme, comme l’a déjà proposé Danielle Simonnet dans des voeux au Conseil de Paris, qui n’ont pas été soutenus par les composantes de la majorité d’Anne Hidalgo (PS, PCF, EELV, PRG). Nous créerons les conditions d’une implication citoyenne large, en lien avec les syndicats de l’hôpital, pour informer de ce projet opaque et défendre l’Hôtel-Dieu, bien commun des Parisien.ne.s. Nous interpellons les autres candidat.e.s à la Mairie de Paris pour qu’ils expriment clairement leur position sur ce projet décisif pour notre capitale.

Danielle Simonnet, Conseillère de Paris, et Vikash Dhorasoo, ex-footballeur international,
Binôme candidat à la Mairie de Paris pour Décidons Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *