Contre les violences faites aux femmes, le projet de Décidons Paris !

Contre les violences faites aux femmes, le projet de Décidons Paris !

L’inaction des pouvoirs publics contre les violences faites aux femmes et les féminicides, ça suffit ! Alors que les associations réclamaient 1 milliards contre les féminicides, les annonces d’Édouard Philippe ce lundi restent largement insuffisantes. Une fois de plus, Emmanuel Macron qui prétendait faire de cette question une priorité du quinquennat, se soumet finalement à une orthodoxie budgétaire déconnectée du réel et choisit de tourner le dos aux femmes victimes violences.

Nous pensons que Paris doit prendre les devants et devenir une ville pionnière de la protection des femmes et la lutte contre les violences faites aux femmes. A Décidons Paris nous voulons :

–       La création sur le territoire parisien d’un ou plusieurs centre(s) d’accompagnement global des femmes victimes de violence, gratuit et accessible en permanence 24h/24, 7j/7 à toutes les femmes, et assurant dans un même lieu un accompagnement médical, juridique, social, psychologique, d’accès aux droits, ainsi que des hébergements d’urgence. Les victimes seront ainsi accompagnées dans leur dépôt de plainte par des personnels formés, limitant les refus malheureusement si courants en commissariats.  

–       Créer des places supplémentaires en hébergement d’urgence dès maintenant. Nous n’attendrons pas que l’Etat se décide à co-financer maigrement des places supplémentaires en centre d’hébergement, nous nous saisirons de l’urgence !

–       Un plan d’éducation contre le sexisme dès la petite enfance avec l’instauration de « labels non-violence » dans les institutions scolaires, la formation des professionnels du périscolaire et la mobilisation des acteurs de l’éducation populaire pour sensibiliser sur le sexisme en lien avec les associations féministes.

–       De réels moyens alloués à l’observatoire parisien contre les violences faites aux femmes, qu’il puisse mener enfin des actions visibles, devienne un lieu ressources et ne se contente plus d’un simple rapport annuel.

–       Un renforcement des moyens accordée à la protection de l’enfance qui permettra le contrôle des structures institutionnels de la protection de l’enfance où se perpétuent violences et abus.
Enfin pour qu’un plan d’urgence à la hauteur des enjeux soit enfin lancé, nous continuerons de demander que le gouvernement dégage 1 milliard d’euro ! Si le gouvernement préfère les restrictions budgétaires, nous préférons l’ambition pour faire de Paris une ville féministe engagée dans la lutte contre la domination patriarcale.

Pour contribuer à faire de Paris une ville féministe, rejoignez le groupe thématique “Féminisme et droits des femmes” en cliquant ici !

Danielle Simonnet et Vikash Dhorasoo, tête de liste Décidons Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *