Retour sur le premier atelier “Décidons nous mêmes” sur la vie associative dans le 20ème arrondissement

Retour sur le premier atelier “Décidons nous mêmes” sur la vie associative dans le 20ème arrondissement

Le 18 septembre, des acteurs et actrices de la vie associative du 20ème arrondissement de Paris et citoyen.ne.s investis ou non au sein d’une association ou dans la démarche « Décidons nous mêmes » se sont réuni.e.s pour échanger ensemble autour de la co-élaboration de propositions programmatiques pour la vie associative à Paris.

Mobilité, solidarité, éducation, loisirs, vie de quartier, … les associations agissent dans tous les aspects de la vie des parisien.ne.s et permette à chacun.e de s’engager autour d’un projet ou d’une thématique. Ainsi, les associations sont au cœur  de la vie démocratique à l’échelle d’un quartier comme à l’échelle de la ville. Bien qu’elles soient indispensables à la vie à Paris, les associations peinent souvent à faire vivre leur projet associatif, notamment du fait de politiques austéritaires qui les privent de leurs moyens. Pour toutes ces raisons, il est apparu essentiel de consacrer à la question de la vie associative l’un des premiers temps fort de « Décidons nous mêmes ».

Cette soirée, lors de laquelle un grand nombre de propositions ont émergé, n’est que le premier pas d’une démarche participative de construction du programme pour la vie associative à Paris qui sera porté par la liste citoyenne « Décidons nous mêmes ». 

Dans un premier temps, les participant.e.s ont été amené.e.s à échanger autour des problématiques et enjeux de la vie associative à Paris et en particulier dans le 20ème arrondissement pour identifier les défis à relever au travers du programme pour la vie associative. De ce temps d’échange sont ressortis cinq défis principaux à relever : 

  • Garantir une réelle autotomie et indépendance des associations vis à vis du pouvoir politique et mettre fin aux pratiques clientélistes ;
  • Permettre à chaque association d’accéder à des financements suffisants pour mettre en œuvre son projet associatif et garantir une attribution transparente des fonds associatifs par la municipalité ;  
  • Permettre à chaque association d’accéder à des locaux permanents ou ponctuellement, accessibles financièrement et garantissant une visibilité à l’association ;
  • Améliorer la visibilité des associations et de leur activité par les citoyen.ne.s du territoire ;
  • Permettre à chaque association de bénéficier d’un service d’informations et de soutien dans leurs démarches (dépôt de statuts, assurance, organisation d’un événement, etc.) ainsi que d’une mise en réseau facilitée avec d’autres associations. 

Dans un deuxième temps, tout.e.s les participant.e.s ont émis des propositions pour relever ces défis. Ces propositions, présentées ci-dessous au format PDF, constitueront une base de travail dans le cadre de l’élaboration du programme de la listes « Décidons nous mêmes ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *