Ouverture des appels à contributions !

Ouverture des appels à contributions !

Décidons nous-mêmes, ça n’est pas qu’un nom : c’est une campagne élaborée par l’apport de nous toutes et tous ! Ainsi, pour élaborer collectivement notre campagne citoyenne, 3 formulaires d’appel à contributions sont ouverts du 15 juillet au 31 août autour des axes suivants :

contributions sur la méthode d’élaboration du programme
contributions sur la méthode de constitution des listes
contributions ouvertes sur la campagne

Pour chacun de ces axes, vous avez la possibilité de participer au groupe de travail qui produira en septembre la synthèse des contributions. Merci d’avance de vos réfléxions !

4 réponses

  1. Peskine Nicole dit :

    Oui, Paris est sale. Pourquoi ne pas demander la participation des parisiens: que chacun balaie devant sa porte…c’est possible, à tour de rôle par immeuble.
    Et Paris n’est pas accueillant pour les vieilles et les vieux : de moins en moins de bancs publics : 2 bancs sur la place Charles Michel (15ème), seulement 2 !

  2. Camille Couteau dit :

    2ème contribution
    Après l’élection, et après la réforme* “municipaliste” des habitudes et règlements parisiens, qui prendra au moins un an de transition, les pouvoirs de “décision municipale” seront essentiellement concentrés à l’échelle humaine, celle de la plus petite des Assemblées, celle du quartier. Nous déciderons en cours de campagne, puis en cours de mandature, quelles pouvoirs de décision nous attribuerons aux niveaux des arrondissement et de la Ville. *réforme ou révolution?

  3. Couteau Camille dit :

    Bonjour, voici ma contribution, il s’agit d’une règle de fonctionnement interne à la campagne citoyenne que vous souhaitez lancer en septembre, basée sur des “Assemblées de communs”, je propose que, dès septembre, nos délégués et “candidats” ou têtes de listes éventuels soient assujettis à nos Assemblées. Il s’agira, dès septembre, d’Assemblées de Campagne et, après l’élection d’Assemblées municipales-municipalistes.

  4. LAURENT Alain dit :

    Bonjour,
    je suis très étonné de ne pas voir à propos de ce qui suit :
    “Des groupe thématiques s’organisent pour auditionner des associations, réaliser des propositions, suivre les problématiques locales parisiennes…”
    Un thème récurrent à notre ville qui est celui de la propreté. C’est tout bonnement incroyable de ne rien voir à ce propos.
    Paris me fait de plus en plus honte, et ce n’est pas seulement un problème de moyens, mais de civisme. Beaucoup de prévention a été faite, et il est temps de faire un peu (voir beaucoup) de répression (j’espère que ce n’est pas un gros mot pour DÉCIDONS NOUS-MÊMES !).
    Insoumisement votre !
    Alain LAURENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *